Qui est derrière Road To Marrakech ?

A l’approche de la deuxième édition du Road To Marrakech, qui est phase de devenir la référence nationale des rassemblements de motos, nous tenions à vous présenter les personnes qui sont derrière cette grande aventure.

Qui sont ’ils ? Combien sont-ils ?? Et quels sont leurs objectifs ???, pour cela, il n’y a pas mieux que Monsieur Othman Lahbabi le directeur de l’organisation pour répondre à nos questions.

Sportautomoto.ma : Bonjour Othman, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

  • Othman : Mohamed Othman Lahbabi, un Marrakchi ingénieur en MIAGE (Méthode Informatique appliquée à la gestion des entreprises) de formation, CEO de la Ste événementielle CAFL, et grand passionné de Moto et voyages. Il y a de cela un peu moins de deux ans, j’ai décidé avec mes co-fondateurs “Kamal Bouchkal” et “Hamza Nabigha” de créer un Motocycle Club afin d’explorer et développer ces passions communes dans un esprit de fraternité et de partage, d’où la naissance des Crimson Aces.

Sportautomoto.ma : Quel organisme s’occupe de l’organisation de l’événement ? (de quoi s’occupe l’association et de quoi s’occupe la société) ;-)

  • Othman : « Road To Marrakech » est entièrement organisé par le club Crimson Aces. La société CAFL assiste l’événement en termes de Marketing et en fonctions des nécessités logistiques.

Sportautomoto.ma : Combien de personnes travaillent derrière ce projet ? Qui sont-ils ?

  • Othman : Il y a toute une équipe de choc derrière cet événement, comptant l’ensemble des membres des Crimson Aces ainsi que ceux du CAFL, en collaboration avec le ministère du tourisme, le ministère de l’intérieur, le ministère des affaires étrangères, l’état-major, les forces auxiliaires, ainsi que pleins d’autres organismes privés. Nous sommes privilégiés et honorés de la participation de chaque entité sans laquelle cet événement n’aurait pu voir le jour.

Sportautomoto.ma : Comment se passent les préparatifs de cette 2ème édition du RTM (Road To Marrakech) ?

  • Othman : Ce n’est pas une tâche facile vu l’ampleur de l’évènement, mais nous puisons la force de continuer grâce à la solidarité et aux efforts fournis par les clubs et Free Riders participants.

Sportautomoto.ma : Combien de clubs, d’associations seront présent ? Qui sont ‘ils ?

  • Othman : Pour les participants, nous allons commencer par nos sœurs et frères marocains, je vais essayer de n’oublier aucune ville : Tanger, Ceuta, Fnideq, Oujda, Fès, Meknès, Rabat, Kenitra, Casablanca, Safi, Khouribga, Marrakech et les inscriptions sont toujours ouvertes.
  • Les clubs inscrits ? C’est plus simple de citer les clubs qui ne viennent pas :) car il n’y aura que 3 ou 4 clubs qui ne viennent pas, le reste sont tous présent.

Sportautomoto.ma : Qui sont les internationaux qui feront le déplacement ?

  • Othman : Quant aux internationaux, pour le moment, Gibraltar, France, Espagne, Portugal, USA, Algérie, Tunisie, Lybie, Egypte, Palestine, Soudan, UAE, Arabie saoudite.

Sportautomoto.ma : A date d’aujourd’hui, il y a combien de personnes inscrites et combien de motos ?

  • Othman : Jusqu’à aujourd’hui nous avons plus au moins 500 inscrit avec presque 60 femmes.

Sportautomoto.ma : Pourquoi le choix d’Agadir comme point de rencontre ?

  • Othman : Dans le cadre de « Road to Marrakech », Agadir est la station balnéaire la plus proche de Marrakech avec une route à en couper le souffle, d’où ce choix qui m’a été gentiment proposé par un ami cher et que j’ai trouvé très pertinent, commencer par Agadir et finir sur La ville ocre pourquoi pas ?

Sportautomoto.ma : Quel sera l’itinéraire de cette édition ?

  • Othman : Le Départ se fera d’Imi Ouadar, une commune située à 25 km d’Agadir sur la route d’Essaouira. Ensuite, départ sur Marrakech en prenant la nationale. L’objectif est de faire un circuit de 350 kms traversant la mer, la montagne, les forêts et les plantations d’argan. Un beau créneau pour promouvoir le côté touristique du Maroc pour nos frères motards étrangers et nous-mêmes marocains, c’est un peu le détail de notre parade.

Sportautomoto.ma : Est-ce que vous prévoyez des activités pendant cet événement ?

  • Othman : Quant aux activités, l’événement se fait sur 3 jours. Le 1er jour à Imi Ouadar, une conférence de presse suivie d’un moment de convivialité autour d’un dîner animé dans le but de rassembler les membres participants pour une prise de contacts et ample connaissance.
  • Le 2ème jour, une parade vers Marrakech en passant par Essaouira, ce jour même cérémonie de remise des trophées avec somptueuse soirée de clôture.
  • Le 3ème jour, petit déjeuner suivi du tirage au sort de la tombola, puis le moment le plus triste, quitter nos amis.

Sportautomoto.ma : Est-ce que comme l’année dernière vous avez prévu une tombola avec à la clef des motos ?

  • Othman : Grâce à la participation et au soutien fourni par nos sponsors, nous restons égaux à nous-mêmes, et allons offrir une moto à grosse cylindrée a un heureux vainqueur, ainsi que plusieurs autres cadeaux.

Sportautomoto.ma : Quel est votre objectif à moyen et long terme ?

  • Othman : L’événement se voit avoir deux objectifs principaux, d’un premier coté, honorer cette passion commune pour la moto en prenant la route en groupe avec également la promotion touristique du Maroc, et spécialement de la ville de Marrakech et ses environs.

Sportautomoto.ma : Qu’est-ce que vous souhaiteriez dire à nos lecteurs et aux motards qui nous suivent ?

  • Othman : J’aimerai conclure avec une citation de Françoise Dolto : tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. Merci. 

Remarques à considérer avant de commenter

  • Les commentaires sur le site reflètent les points de vues des auteurs et non celle du site.
  • Il est interdit d'utiliser des mots offensants Dieu, religion, secte, personne, nationalité ou couleur de peau.
  • Tous les commentaires doivent être en français, arabe ou anglais
  • Interdiction de violence verbale ou injures.
  • Chaque commentaire pour corriger une erreur dans l'article, sera envoyer à l'équipe éditoriale pour correction ou suppression.
  • Les sujets politiques sont interdits.
  • La publicité en commentaire sera automatiquement supprimé.
  • Les commentaires ne sont pas communiqué avec l’équipe d'édition ou de la gestion du site. Pour cela utilisez la page Contactez-nous